Visuels Blog (3)

Versement de l’avance sur le crédit d’impôt en janvier – faire un bon usage.

Comment s’assurer de faire bon usage de ce versement et surtout comment ne pas se mettre en difficulté en évitant de devenir redevable d’une somme dont vous n’auriez finalement pas droit? 

Chaque année, depuis l’instauration du prélèvement à la source, le janvier est le mois où le fisc effectue les avances pour certains crédits d’impôt qu’il considère comme régulier. 

A quoi correspond cette avance? 

Sont concernés par les crédits d’impôt les dépenses suivantes :  

  • l’emploi à domicile (ménage, petits travaux, jardinage etc) 
  • garde d’enfants
  • soutien scolaire
  • cotisations syndicales 
  • les réductions d’impôt pour don aux œuvres 
  • séjours en Ehpad
  • investissements locatifs (Pinel, Denormandie, Scellier, etc.).

Attention : cet acompte de 60% est calculé en fonction des dernières informations que vous avez déclaré l’année dernière (en 2021 sur les revenus de 2000). Donc pour pouvoir le recevoir, il est indispensable d’avoir déjà eu des réductions ou crédits d’impôt sur la déclaration précédente. 

Quand reçoit-on le solde de notre crédit d’impôt ? 

En été, une fois que l’administration fiscale a reçu et traité notre déclaration. L’administration détermine le montant exact de crédit d’impôt qu’on a droit et elle réalise les régularisations.

Que faire à réception de l'avance sur le crédit d'impôt ?

Prenons un exemple concret. 
Imaginons que sur votre déclaration 2021 qui portait sur vos revenus 2000, vous avez déclaré avoir dépensé 2000€ en frais de garde. Le crédit d’impôt étant de 50% sur cette catégorie de dépenses, vous avez reçu ce 15 janvier un acompte de 60% soit 600€.

La première chose à faire dès réception de l’avance sur le crédit d’impôt c’est de vérifier si celle-ci n’est pas trop élevée par rapport à vos dépenses éligibles réelles.

Cas 1 : Il se peut que votre situation a changé et qu'en réalité vous n’avez pas droit à un crédit d’impôts.

Votre enfant ne va peut-être plus chez la nounou et lors de la déclaration d’impôts que vous allez faire au printemps, vous n’allez pas déclarer de dépenses éligibles. 

Si c’est le cas – mettez de côté la somme reçue car durant l’été 2022 le fisc va procéder à la régularisation et vous allez devoir rembourser un trop-perçu.

Cas 2 : Vos dépenses éligibles réelles en 2021 sont supérieures à. celles de 2020.

Il va falloir patienter, car la régularisation se fera seulement à l’été 2022, une fois votre déclaration faite.

Cas 3 : Le crédit d’impôt est correctement ajusté à vos dépenses éligibles en 2021, mais vous n’avez plus de dépenses éligibles en 2022 ?

C’est TOP ! Vous êtes libres de disposer de cet argent comme bon vous semble. Le mieux est bien sûr de l’épargner ou de payer vos dettes si vous en avez. Il va de même pour le solde de ces crédits d’impôt que vous allez avoir à l’été.

Cas 4 : Vous continuez à avoir des dépenses éligibles au crédit d’impôt en 2022?

Vous pouvez décider de rien changer et épargner la totalité de la somme. 
Cependant si votre budget est serré, servez-vous de cet argent pour  payer vos factures éligibles à ce crédit d’impôt! Vous avez reçu 600€ ? Divisez-le en 6 puis prenez chaque mois 100€ pour payer votre nounou, la crèche ou votre femme de ménage. Cela donnera peut-être un peu de répit à vos finances qui sont sous pression. 

Tu ne veux pas que le fisc te verse l'acompte ?
Tu dois le déclarer avant le 10 décembre de chaque année.

Nous avons jusqu’au 10 décembre de chaque année pour demander au fisc de ne pas nous verser d’acompte ou de corriger à la baisse son montant. Cela peut paraître fou de vouloir refuser de l’argent qu’on nous donne, mais quand on sait qu’on risque de nous demander de le rendre dans quelques mois, cela a tout son sens. 

En décembre, nous avons déjà une vision assez claire sur nos dépenses éligibles aux crédits d’impôt.  

Il est donc important de vérifier si le montant que vous allez recevoir en janvier correspond vraiment à votre situation qui a pu changer. 

Rendez vous sur le simulateur de calcul d’impôt sur les revenus pour estimer d’ors et déjà vos dépenses en lien avec le crédits d’impôt. Comparez-le à celles qui figurent sur votre déclaration de l’année dernière. 

Si votre situation a changé et que ces dépenses sont plus petites voire vous en avez plus, ajustez ce montant à la baisse ou renoncez-y. 

Cette opération est à faire dans votre espace particulier sur le site www.impots.gouv.fr, rubrique « Gérer mon prélèvement à la source », sous-rubrique « Gérer vos avances de réductions et crédits d’impôt ».

A l’inverse, si vous avez droit pour la première fois à ces avantages fiscaux au titre de vos dépenses 2021 et que vous n’aviez pas ce type de dépenses en 2020, l’intégralité des réductions/crédits d’impôt vous sera versé à l’été 2022. Vous ne bénéficierez donc pas de l’avance de 60% en janvier 2022.

Mon tout premier livre est désormais disponible en librairie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.